Le programme Interdisciplinaire Sociétés plurielles s’est constitué au printemps 2014 autour d’une réflexion sur la notion et les manifestations concrètes du pluriel.

Le programme est structuré en deux axes de recherche transversal, théorique et épistémologique, et trois axes de recherches plus thématiques centrés respectivement sur l’individu dans les sociétés plurielles, les politiques du pluralisme et les formes de résilience à la crise dans les sociétés plurielles. Chaque axe abrite à son tour plusieurs projets portant sur des objets et des terrains définis.

Depuis deux ans des thématiques au départ distinctes ont établi des synergies et fait émerger une réflexion interdisciplinaire autour d’objets tels que :

  • concepts et interdisciplinarité dans une perspective comparatiste ;
  • migrations, diversité et bricolage ;
  • ville et société plurielle dans la longue durée ;
  • formes de résilience à la crise dans une société plurielle.

Ceci est l’aboutissement d’une volonté affirmée de promouvoir la coopération entre laboratoires des différentes universités partenaires.

Ainsi, le programme s’est structuré en sorte de favoriser la transversalité et l’interdisciplinarité, en se dotant d’institutions dont on peut constater aujourd’hui la viabilité et les acquis. Ces institutions sont le Séminaire transversal mensuel (séances enregistrées et mises en ligne sur le site), deux groupes de réflexion sur l’interdisciplinarité (Repenser les paradigmes, La créativité de l’interdisciplinarité), la Revue interdisciplinaire en ligne Sociétés plurielles.

À cette armature s’ajoute la préparation d’un Master interdisciplinaire inter-établissements sur une problématique se situant dans le périmètre scientifique du programme Sociétés plurielles. Afin de consolider cette structure, ont été recrutés deux contrats post-doctoraux par la voie d’un concours de sélection.